La Validation des acquis de l’expérience (VAE)

Obtenir un diplôme grâce à son expérience.

 

A quoi ça sert ?

 

➣ Obtenir un diplôme, une certification

➣ Mettre en cohérence son diplôme avec son niveau de responsabilité

➣ Valider son expérience pour soi

➣ Faire reconnaître ses compétences

➣ Obtenir un niveau de qualification permettant d’accéder à une formation d’un niveau supérieur ou de s’inscrire à un concours

➣ Changer d’emploi

➣ Évoluer professionnellement / Obtenir une augmentation ou une promotion professionnelle

➣ Développer sa confiance en soi

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Image_Widget »][/siteorigin_widget]

Validation du Master

 

➤ Contrôle continue

➤ Soutenance du mini memoire

➤ Soutenance de memoire de finde formation

 

 

 

 


 

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Image_Widget »][/siteorigin_widget]

Pour tout renseignement sur ce programme, contactez:

 

M. N’DRI Malan
Directeur Pédagogique

✆     (+225) 08365072
✉   [email protected]

 

Télécharger la plaquette

 

Ce dispositif permet l’obtention d’un diplôme sur la base d’une expérience professionnelle salariée, non salariée (commerçant, collaborateur de commerçant, profession libérale, agriculteur ou artisan…) et/ou bénévole (syndicale, associative) et/ou volontaire. Cette expérience, en lien avec le diplôme visé, est validée par un jury.

 

Qui peut entreprendre une démarche de VAE ?

 

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, ayant au moins trois ans d’expérience salariée, non salariée ou bénévole.

 

Retrait du dossier de recevabilité de la demande

 

  • Le retrait et le dépôt du dossier de recevabilité de la demande :

Le dossier de demande est à retirer à AIBS, Cocody danga, 22 44 50 49.

 

  • L’examen de la demande :

L’établissement vérifie que le candidat remplit les conditions administratives de recevabilité et informent les candidats de leur décision. Afin d’accroître les chances de réussite des candidats à la VAE, AIBS étudie leurs dossiers en se fondant sur leur expérience et de leurs projets professionnels, en fonction de la certification visée.

Les candidats sont informés des résultats de cette étude.

 

Constitution du dossier de recevabilité

 

  • La nature de l’expérience :

Toute personne qui a exercé pendant au moins trois ans une activité professionnelle salariée, non salariée ou bénévole « en rapport avec l’objet de sa demande » peut demander la validation des acquis de son expérience.

Dans l’enseignement supérieur, ces acquis doivent justifier tout ou partie des connaissances et des aptitudes exigées pour l’obtention d’un diplôme.

 

  • Le calcul de la durée de l’expérience :

Les stages et les périodes de formation en milieu professionnel ne sont pas exclus à priori et relèvent de l’appréciation du certificateur pour le calcul de la durée d’expérience requise.

Le candidat dont la demande a été déclarée recevable doit, pour poursuivre la démarche de VAE, s’inscrire à AIBS  qui délivre le diplôme visé.

 

 

 

La validation par le jury

 

  • Le jury de validation :

Il n’est pas le même que le jury habituel du diplôme. Il comprend une majorité d’enseignants – chercheurs, ainsi que des personnes ayant une activité principale autre que l’enseignement et compétentes pour apprécier la nature des acquis, notamment professionnels, dont la validation est sollicitée.

Les membres du jury sont nommés par le chef de l’établissement : Directeur Pédagogique.

 

  • Les modalités d’évaluation par le jury :

Le jury se prononce suite à l’examen du dossier du candidat et d’un entretien avec ce dernier. Une mise en situation réelle ou reconstituée peut être organisée, si l’établissement l’a prévue.

 

La décision du jury

 

  • La décision du jury :

Le jury détermine les connaissances et les aptitudes qu’il déclare acquises. Dans le cas d’une validation partielle, le jury précise la nature des connaissances et aptitudes qui doivent faire l’objet d’un contrôle complémentaire et, éventuellement, leurs modalités d’acquisition : stage, expérience professionnelle ou formations complémentaires, rédaction d’un mémoire, etc.

Aucun délai n’est fixé pour la validation des compétences manquantes en vue d’obtenir la totalité du diplôme.

 

Le paiement des frais de la VAE

 

ETAPES LICENCE PRO. MASTER PRO.
1 Recevabilité 150.000 FCFA 300.000 FCFA
2 Droit d’inscription 100.000 FCFA 200.000 FCFA
3 Frais de soutenance 150.000 FCFA 200.000 FCFA
4 Validation du jury 200.000 FCFA 200.000 FCFA
TOTAL 600.000 FCFA 900.000 FCFA
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Image_Widget »][/siteorigin_widget]